Au fond du tube à essai

Tue, Apr 18, 2017 - 18:42

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » Telle est la loi qui régit l’équilibre de tout système. Pour ma part, c’est l’une des phrases les plus sensées que je n’ai jamais entendues dire dans un cours de chimie, ou peut être parce que c’était l’une des rares fois où j’ai réussi à venir à l’heure. En tout cas, cette théorie résume bien notre existence. Car, nous ne sommes pas notre passé, encore moins notre futur. Nous sommes les acquis que nous cultivons au fil du temps, et qui serviront à nos transformations ultérieures.

C’est ce que j’aurais pu dire pour répondre à la question « Que peut bien faire une biologiste dans une agence de Com ? »

Mais à ce moment-là, tout ce que j’ai trouvé de mieux à faire c’était de sourire au DC et à son associé. Plus tard, je me suis retenue, car à force on pouvait compter toutes mes dents.

L’entretien s’est enchainé… Tout allait bien, jusqu’à ce qu’un silence se répande… Le genre de silence très gênant, qui réellement ne dure que quelques secondes mais qui se transforme en une éternité ! Je devais impérativement mettre fin à cette situation… Mais en vain ; c’était le vide, le trou noir, le désert, l’abysse, l’apocalypse ! C’est comme si tous mes neurones avaient cessé de fonctionner, s’étaient mis en grève, avaient pris un congé, ou peut-être même que c’était leur jour férié... Une bouffé de chaleur m’envahissait, et des pics qui montaient : de dopamine, sérotonine, adrénaline et toutes sortes d’hormones dont j’ignorais même l’existence mais qui finissaient par « ine ».

Devant moi, le DC qui me regardait, je l’ai donc regardé, son associé me fixait, et j’ai tout de suite dû improviser : « Comme je disais, je suis une personne ponctuelle, sur qui on peut compter (et là je repensais à toutes les fois où le réveil a sonné, pendant que je prenais un malin plaisir à le désactiver), je suis quelqu’un d’ordonné et de méthodique (Si seulement ils pouvaient voir l’état de ma chambre) et surtout qui cherche à réussir, mais je suis ouverte à toutes critiques en total Fairplay (Je ne joue pas, je gagne !) »

Ainsi, l’entretien avait pris fin, avec la phrase la plus culte au monde« On vous rappellera ! » et bien sur, le petit Murphy qui se cache en moi avait entendu « Tu peux retourner à ton labo !»

Je les ai donc salués, en espérant les revoir dans une autre vie. Puis, j’ai pris l’ascenseur en fredonnant la chanson « en apesanteur », et en repensant à tout ce que j’ai dit, ou plutôt ce que j’aurais dû dire… De toute façon, c’est toujours mieux d’avoir des remords que des regrets… Et puis, qui sait…

 

つづく

A propos de l'éditeur

Anissa's picture

Anissa Ayari Junior Coπwriter à Panorama Y&R, 100% Bio sans conservateur ni additif.

Copyright © 2017 by Panorama | Y&R TUNIS

Files must be less than 2 MB.
Allowed file types: gif jpg jpeg png.
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.